Guide de Crète

Bienvenue en Crète !

La Crète est une île qui recèle mille et une merveilles. Elle possède vraiment quelque chose de fantastique à offrir à tous les visiteurs. Elle est comme ces pâtisseries faites maison, ces mets tous plus raffinés les uns que les autres qui vous mettent l’eau à la bouche. Ses paysages magnifiques, son passé fascinant et sa culture locale pittoresque mettront tous vos sens en éveil. Sans oublier le bain de soleil et l’exquise chaleur méditerranéenne.

 

L’humanité profite des bienfaits de cette île magique depuis 8 000 ans, date de l’arrivée des premiers peuples du Néolithique, qui venaient sûrement d’Asie mineure ou d’Afrique du Nord. C’est néanmoins la société minoenne qui a réellement fait connaître la Crète. C’est en 2 500 avant J.-C. que les Minoens ont fondé la première civilisation majeure d’Europe. Les vestiges de leurs fabuleux palais, de leurs villes et de leurs villas sont disséminés à travers toute l’île. Citons, par exemple, le magnifique site de Knossos. En s’appuyant sur le progrès incessant des connaissances archéologiques et avec un peu d’imagination, on peut y ressentir la culture de ce peuple à la sensibilité artistique exacerbée, proche de la nature, et techniquement avancé. La visite des musées suscitera une admiration sans borne pour ses réalisations, ainsi qu’une émotion profonde en découvrant la beauté des créations et la joie de vivre qu’elles expriment. Le savoir-faire manifeste que recèlent ces objets très anciens ne manquera pas non plus de vous surprendre.

 

Après l’âge d’or des Minoens, l’île a subi des invasions et occupations répétées à partir de 1 400 avant J.-C. Celles-ci ont duré jusqu’à l’époque moderne, qui a finalement apporté l’indépendance, si difficilement conquise. La vie du peuple crétois a été rude durant ces périodes d’occupation. Mais aujourd’hui, avec le recul que nous autorise le vingt-et-unième siècle et son relatif confort, nous pouvons porter un regard admiratif sur chacune de ces périodes de l’histoire de la Crète. Toutes peuvent nous apprendre quelque chose, que ce soit à travers leurs bâtiments, leurs artéfacts ou les documents retrouvés.

 

La période gréco-romaine nous a également laissé de nombreux vestiges magnifiques. Gortyna fait partie des villes les plus surprenantes. Au milieu d’autres bâtiments présentant un intérêt certain, on y trouve un grand mur constitué de blocs de pierre massifs sur lesquels sont gravées d’anciennes lois. Cela nous donne un aperçu fascinant de la vie à l’époque qui a précédé l’ère chrétienne.

 

Par ailleurs, la Crète est célèbre, à juste titre, pour les fresques de ses églises datant de la période byzantine. Celles-ci sont très diverses. Certaines sont extrêmement modestes : leur beauté est contenue dans un simple fragment de fresque ayant traversé les âges. Dans d’autres, comme la Panagia Kera, connue pour la splendeur grandiose de ses trois nefs, il est difficile de trouver un centimètre carré non recouvert par de superbes peintures. En mêlant images théologiques évocatrices de grande spiritualité, œuvres d’art majeures et romans graphiques primitifs, ces fresques constituent une expérience incomparable.

 

Les Vénitiens ont succédé aux Byzantins en tant que seigneurs de la Crète. Il s’agissait de tailleurs de pierre hors pair. Nombre de leurs édifices, allant des belles maisons aux forteresses imposantes, sont toujours debout aujourd’hui. Les arts et les lettres, notamment la littérature (l’exemple le plus célèbre étant celui du poème épique Erotocritos) et les icônes, ont pris leur essor à cette période de la Renaissance crétoise. En revanche, ils ont beaucoup souffert sous les occupants suivants, les Turcs. Malgré cela, nous avons conservé de cette époque des détails architecturaux intéressants qui ajoutent du piquant à la saveur d’ensemble de la Crète d’aujourd’hui.

 

Mais le charme de la Crète ne repose pas uniquement sur son passé. Le présent regorge d’attractions pour tous, sans distinction d’âge. La beauté de l’île est, en effet, assez sensationnelle. En dépit de sa superficie relativement petite, elle présente une incroyable diversité de paysages, et se distingue notamment par son eau bleu turquoise transparente, ses plaines agricoles verdoyantes, les abîmes profonds et étroits de ses gorges, ou encore ses hautes montagnes rocheuses (voire neigeuses selon la saison). Que vous optiez pour un voyage à pied, en VTT, en voiture ou en autocar, vous êtes sûr d’éprouver admiration et ravissement en explorant l’île. Imaginez toutes les photos que vous allez pouvoir prendre !

 

Le printemps offre une palette de couleurs riches et variées, qui se retrouvent dans la profusion de fleurs, dont beaucoup sont endémiques de la Crète. Si la botanique vous tente, vous pourrez d’ailleurs satisfaire votre curiosité en partant à la découverte des différentes espèces d’orchidées. La faune ailée de l’île est tout aussi captivante. Observez les vautours ou, si vous avez de la chance, les aigles qui planent au-dessus des gorges rocheuses. Vous verrez, c’est une expérience vraiment exceptionnelle.

 

La culture crétoise contemporaine mêle habilement la vie moderne, avec tout son confort et ses attraits, et les couleurs et saveurs d’une tradition de longue date, dont on peut s’enorgueillir. Dans les villes, vous aurez accès au « tout confort ». En revanche, à la campagne et dans de nombreux villages, il est assez facile de perdre la notion du temps. La vie rurale n’a, en effet, pas beaucoup changé en l’espace de quelques siècles, et même en quelques milliers d’années.

 

La culture locale est encore très ancrée et se retrouve, par exemple, de manière flagrante dans la cuisine de l’île. Ici, on continue à profiter pleinement de la grande variété des produits frais locaux pour créer des plats succulents aux saveurs typiquement crétoises. Les spécialités régionales, telles que le miel, le yaourt, l’huile d’olive, le vin et bien sûr l’alcool local, le célèbre raki, parfois appelé tsikoudia, trouvent toutes une place légitime dans la gastronomie crétoise.